Cela fait quelques semaines que je mentionne ici et là mon Bullet Journal… je crois que c’est le moment que je vous en dise un peu plus!


Pour ceux qui viennent régulièrement sur ce blog, ma passion pour l’organisation, les listes en tout genre, les agendas et autres carnets ne vous ont sans doute pas échappé? J’adore ça! C’est mon côté « type A » probablement, le sentiment de pouvoir contrôler un peu de cette vie qui ne nous échappe tout le temps… C’est d’ailleurs en cherchant à améliorer mon organisation que j’ai découvert le concept du Bullet Journal. Plutôt que de me lancer dans de grandes explications, voici une vidéo faite par celui qui l’a mis au point, Ryder Carroll :


Le lien vers le site : http://www.bulletjournal.com

Ryder Carroll dit de son Bullet Journal (bullet = puces in french!) que c’est un système analogique dans une époque du tout digital, que c’est pour les faiseurs de listes, pour ceux qui griffonnent des notes de toute sorte à longueur de journée, bref : pour moi! Je me suis donc lancée dans ce système à la mi-octobre. D’abord en parallèle à mon agenda, puis complètement. Je ne fonctionne plus qu’avec lui à présent. En résumé donc, il s’agit d’un système permettant de s’organiser et de prendre des notes, mais aussi de retrouver facilement ce que l’on a noté. Il permet aussi d’identifier et de se focaliser davantage sur ce qui est vraiment important pour soi à ce moment. Tentant, non? Et la bonne nouvelle, c’est que pour commencer, rien de plus simple : il vous suffit de vous munir d’un carnet et d’un stylo. 

Voici quelques liens vers des explications intéressantes : 

Ce que j’aime particulièrement, c’est que je suis chez moi dans ce carnet. Au contraire d’un agenda où les rubriques dorment et s’oublient finalement assez facilement, dans ce journal, je fais des aller-retour, je compulse, je tourne, je note, je repère, je renote. Tout y est repris et re-repris. Ce qui peut au départ passer pour une perte de temps, je le vis comme une façon d’être concentrée sur ce qui est important. Focus comme disent les anglophones (j’adore ce mot!) : contenue, concentrée. Tout y est. Là où mon esprit se dissipent et se disperse, ce carnet me rassemble.  Il fait avec mon esprit ce qu’il fait très concrètement avec mes notes : il les rassemble en un endroit. Je l’ai toujours avec moi et m’y réfère à tout moment de la journée. Il est aussi totalement flexible, ce qui fait qu’on peut toujours en changer, le laisser évoluer, en faire ce qu’on veut. Il n’est pas figé en rubrique comme un agenda. On peut essayer une façon de faire et tout modifier si cela ne nous convient pas ou plus. C’est totalement vivant et organique. J’aime donc mon Bullet Journal! Et vous, cela vous tente? 
————————-

Let me tell you about my Bullet Journal… For the faithful readers, you may notice that I’m a little bit obsessed by lists, organisation and agenda. I’ve discovered the Ryder Carroll’s Journal some months ago and I fell in love with it. This is a video to introduce it : 


So it’s « for the list-makers, the note-takers, the Post-It note pilots, the track-keepers, and the dabbling doodlers. Bullet journal is for those who feel there are few platforms as powerful as the blank paper page. It’s an analog system for the digital age that will help you organize the present, record the past, and plan for the future ». Sounds good? 
These are some links to interesting posts to deepen the subject : 
What I do love especially is that I feel at home in this Journal. I turn the pages, again and again. I walk in this journal, I almost live in this journal! Every important things about me are in it! It really helps my busy mind to keep focus and that’s so precious. What may seem as a waste of time, to note and re-note and re-re-note, is instead a powerful way to focus and get organized. It’s also a very organic way to do so. You can change your way of doing it at any time. It’s not fixed at all as it can be in an agenda. 
So you’ve got the idea : I love my Bullet Journal. And what about you? Will you give it a try?


Related Post

Author

Pin It