Category

Divers

Category
Photo : http://www.levo.com/articles/career-advice/secrets-to-prioritizing-your-to-do-list

Dans le dernier magazine Flow, il y a un article très intéressant sur le pouvoir des listes. Vous vous en doutez sûrement, je suis une fan des listes. J’ai pensé que de partager avec vous ici ou là une de mes listes pourrait être une jolie idée?

La première? Celle des choses qui rendent joyeuses mes journées en ce moment :

  • le café au milieu de la matinée
  • dessiner. Beaucoup. 
  • apprendre. Toujours.
  • travailler la terre de mon jardin
  • câliner mon chat
  • entendre les oiseaux chanter
  • un verre de vin le soir en préparant le souper
  • manger sur la terrasse quand c’est possible
  • et traîner sur cette même terrasse
  • regarder des séries à la télé 
  • boire une tisane bouillante avant d’aller au lit
  • me laisser inspirée sur Instagram
  • écouter les balades de Laurent Voulzy
  • le projet de lire le nouveau Fred Vargas
  • Paris, ah, bientôt Paris
  • avoir un nouveau projet auquel travailler
  • vous rencontrer ici!
Et vous? Etes-vous très « listes »? Passez une belle semaine!
——–
In the last Flow magazine, there was a very interesting article on the power of making lists. You can guess, I am a lists fan. I thought that to share with you here and there one of my lists might could be a nice idea?
The first one? The things that make my day happy right now:
  • coffee at midmorning
  • drawing. A lot.
  • learning. Always.
  • working in my garden
  • petting my cat
  • hearing the birds singing
  • an evening glass of wine while preparing dinner
  • eat on the balcony when possible
  • and hanging out on the same balcony
  • watching series on TV
  • drinking a hot herbal tea before going to bed
  • being inspired on Instagram
  • listening to Laurent Voulzy
  • the project of reading the new Fred Vargas’s novel
  • Paris, ah, very soon Paris
  • having a new project and working for it
  • meeting you here!
What about you? Are you a list maker? Have a nice week!
  1. Javier Perez: connaissez-vous cet artiste? Il fait un peu le buzz sur la toile avec ses illustrations magnifiques de simplicité et de créativité. Je suis fan!
  2. Une pensée : « Allow yourself to be a beginner. No one starts at the top. // Autorise-toi à être une débutante. Personne ne commence au sommet! ». Apprendre, toujours apprendre…
  3. Je suis très « je mange sainement » en ce moment et cette recette me tente et le blog est à découvrir!
  4. Si je n’avais pas mon Bullet Journal et si je n’étais pas totalement conquise, je m’intéresserais sérieusement à ce nouveau projet d’Elise Blaha : Get To Work Book. La pensée « Big things happen one day at a time » est tirée de son agenda. Elle pourrait se traduire par « les grandes choses se font un jour après l’autre ». En français, c’est le fameux « Rome ne s’est pas construit en un jour ». On a trop tendance à l’oublier. Donc, travailler, jour après jour à ses projets….
  5. Avez-vous vu que le n° 2 du magazine Flow est en vente? Si oui, vous avez découvert les illustrations d’Helen Dardik. Je les aime beaucoup : leur fraîcheur, leur couleur. Normal que je m’intéresse aussi un peu à ses motifs qui sont dans le même esprit. 
Voilà pour aujourd’hui! Passez une belle semaine!
————-
  1. Javier Perez: Do you know this artist? He’s making the buzz on the web with his beautiful illustrations, full of simplicity and creativity. I’m a huge fan!
  2. A Quote: « Allow yourself to Be a beginner. No one starts at the top ». Learning, always learning. Yes indeed. 
  3. I’m very much « I eat healthy » right now and I want give this recipe a try. The blog is worth discovering!
  4. If I didn’t get my Bullet Journal and if I wasn’t so happy with it, I would seriously get interested by this Elise Blaha‘s new project : Get To Work Book. The thought « Big things happen one day at a time » is taken from this agenda. We tend to forget that. So working day after day to our projects…
  5. Have you notice that the No. 2 of Flow magazine is on sale? If so, you have discovered the Helen Dardik‘s illustrations. I love them: they are so fresh and colorful. One would have bet I would be interested by her patterns?…
So it is for today! Have a beautiful week!

Une pensée que j’adore, tirée de mon sketchbook : « Reste proche de ce qui te rend heureux d’être vivant! »
———–
A quote I love, from my sketchbook.

J’avais envie de reparler ici une fois du processus créatif. J’avais déjà écrit un article il y a quelques temps déjà. Depuis, j’ai passablement travaillé à ce processus et lu d’autres choses à ce sujet.

Dans le processus créatif, ce qui est le plus difficile, c’est de commencer! Sérieusement! Commencer par prendre le temps, puis ensuite accepter le vide, puis le chaos du début. Commencer par pas grand chose, suivre une piste, une intuition, essayer, se risquer. Puis laisser le processus se déployer. Associer une chose, puis une autre, tenter une couleur, un découpage, puis revenir en arrière. C’est désécurisant parce qu’on est loin de notre habitude quotidienne de action-réaction-résultat-performance. On est dans le domaine de l’expérimentation, du juste « pour voir ». On peut alors retrouver le plaisir du jeu. Juste pour le plaisir de jouer. On ne juge pas si c’est beau, réussi ou pas. On s’amuse, on joue.  En fait, à ce stade, il faut surtout être ok avec l’idée de : 

  • Perdre son temps, dans le sens où il n’y a pas un résultat sûr
  • Faire des erreurs, d’essayer, de risquer
  • Sortir de sa zone de confort
  • Avoir beaucoup de « déchets »
C’est une chose difficile est de se donner ce droit (en tout cas pour moi). Mais une fois qu’on se le donne, ce début un peu déroutant devient excitant : tout est possible!
Pour m’aider à me donner ce droit, je me donne un cadre. Cela peut être un espace temps, un thème, des contraintes (par exemple, se limiter à une technique, deux ou trois couleurs) : c’est un paradoxe, mais cela aide infiniment la créativité à se lâcher, se libérer.

Et puis, ensuite, je reviens à quelque chose qui me rassure, me donne le sentiment « d’avancer » (on ne se refait pas!!). Je reviens à ma base, à ma zone de confort. Pour moi, c’est revenir à un travail plus technique, travailler par exemple à l’ordinateur. J’aime son aspect technique, maîtrisé, contrôlé qui me rassure. Ou encore, à l’organisation et la recherche : ça, je sais faire et j’aime pouvoir m’appuyer là dessus. Ca me semble important de s’appuyer sur ses forces. Se mettre un peu en danger, puis regagner la rive.


Tout ceci est un équilibre (et l’équilibre est fait d’une succession de déséquilibre!), un voyage à accepter, à découvrir et à apprivoiser. Apprendre à jouer à ce jeu-là. Il en vaut la peine, parce que créer quelque chose, c’est se sentir intensément vivant.

Si le sujet vous intéresse, il a le premier livre dont je vous parlais dans mon premier article sur la créativité : Boostez votre créativité par Sylvie Batle, mais il y a aussi le magnifique livre de Twyla Tharp ou comment développer une habitude créative. Il n’est malheureusement pas traduit en français, mais si la lecture en anglais ne vous fait pas peur, je vous le recommande chaleureusement. Une véritable bible sur le sujet.
———————
I wanted to develop here a little something about the creative process. I had already written an article about that here. Since that time, I have worked quite a lot with this process and read other things about it.

In the creative process, the most difficult thing is… to start! Seriously! To start by taking time, and then accept the emptiness and the chaos of the beginning. To start and to follow your intuition. Then let the process unfold. Associate one thing with another, then another one, try a color, cut, and then go back. This is intimidating because this is far from our daily habit of action-reaction-outcome-performance. We are here in the field of experimentation, just « to see where it goes. » We can then find the pleasure of the game. Just for the fun of playing. We don’t judge the result at this stage, whether it’s beautiful or not. We just have fun, we play. In fact, at this stage, we must above all be ok with the ideas of :

  • Wasting our time, in the sense that there is not a obvious result
  • making mistakes, to try, to risk
  • going out of our comfort zone
  • having a lot of « rubbish »

It’s a difficult thing is to give you the permission (at least for me). But once you take it, the confusing beginning becomes exciting: everything is possible!

To help me to give me this permission, I give myself a frame. This can be a time-space, theme, constraints (e.g. limited myself to a technique, two or three colors): this is a paradox, but it helps so much creativity to let go, be free.

And then I go back to something that reassures me, gives me the feeling of « going forward » (I’m a type A, right?). I come back to my base, my comfort zone. For me, it’s back to a more technical work, such working on the computer. I like its technical, controlled, monitored aspect. It reassures me. Or, organization and research: that I know how to do and I like to rely on it. It seems important to me to build on my strengths. Getting a bit unsafe, then back to shore.

All this is a balance (and balance is made of a succession of imbalance!), a journey to accept, to discover and learn. Learn how to play that game. It is worth of it because creating something is to feel intensely alive.

If you’re interested, I can not enough recommend you the great book of Twyla Tharp on how to develop a creative habit. For me, it’s the bible on this subject.

… les motifs! J’adore faire ça et il y en aura donc quelques uns ces prochains temps. En voici déjà un!
Pour en savoir un peu plus le processus, venez voir par là
—-
My obsession now is patterns! I love to create them, so you will find here some of these. But for now, this one! To learn more about the process, have a look at this post.

Saviez-vous que vous pouvez dessiner à peu près tout avec juste les cinq formes de base, soit le carré, le rond, le triangle, les lignes et les points? Voici la démonstration avec ces pages tirées d’un vieux livres (pages trouvées ici). Plus d’excuse pour ne pas dessiner….

Do you know that you can draw pretty much anything you can imagine with just five basic drawing elements : square, circle, triangle, line, dot. Here is a demonstration of this with these pages from an old book (and found here). No more excuse not to draw!

Parce que le ciel est bleu.
Parce que l’air est doux.
Parce que c’est le matin.
Lunettes de soleil.
Tasse de café.
Et la boire sur la terrasse.
Comme ça. Juste ça.
Et c’est le bonheur.
Et c’est l’envie de plantes.
De terre.
De dehors.

Le printemps…

Les plantes, j’adore ça. Je rêve d’avoir les mains vertes de ma maman, mais je crois que ce don a sauté une génération (ou plusieurs, ça c’est encore à voir…!). Bref, je saute, je danse, je célèbre chaque petite victoire, chaque plante qui a l’air de faire un peu plus que survivre et ce début de printemps m’a déjà donné deux occasions de célébrer : mes tulipes poussent dans le jardin et l’orchidée reçue il y a une année montre un petit quelque chose qui ressemblera, je l’espère beaucoup, à une fleur?
——
I love plants. I dream of having my mom’s green fingers (do we say that in english?), but I think that this gift skipped a generation (or more, that’s yet to be seen …!). In short, I jump, I dance, I celebrate each small victory, every plant that seems to do little more than survive. This early spring already gave me two reasons to celebrate: my tulips growing in the garden and the orchid received one year ago shows a little something that looks like, I hope, a flower?

Et voilà pour l’amour contrarié… Le plus souvent, mes plantes vertes finissent comme ça : soupir!
—-
In fact, my plants often become like this : sigh!

1. La fille qui me redonne envie de m’investir dans mon Project Life : Jamaica
—–
The girls who gives me the urge to come back to my Project Life : Jamaica

2. J’aime beaucoup l’idée de composition de ces photos de Xanthe. Cela donne un joli projet photos, à suivre sur Instagram!
—–
I love the idea behind these Xanthe’s pictures. And you can follow her on Instagram.

Ca m’a donné l’idée de rassembler quelques objets rouges et de les photographier pour Instagram. Voilà ce que cela donne :
—-
It gave me the idea to collect my red objets and to gather them for an Instagram picture :

3. My New Roots me donne envie de petites graines et autres céréales, et de passer du temps derrière le fourneau à cuisiner de bonnes choses pour le corps et pour l’âme. J’ai passé commande pour son livre!
—–
I crave after cereals, seeds and vegetable after reading My New Roots. I’ve preorder this book :

4. Et un peu de lecture (en anglais) pour terminer sur comment dépasser un blocage créatif.
—-
And a bit of reading to finish with, about how to overcome a creative block.

Voilà pour les inspirations de la semaine! J’espère qu’elles vous donneront aussi quelques envies….
—–
Those are the inspirations of the week! Hope they’ll inspire you too!

C’est un pinceau-réservoir et c’est juste magnifique pour l’aquarelle ou la gouache… Idéal aussi pour aller peindre en extérieur. Ca vaut vraiment la peine de l’essayer….
—–
It’s a water brush and so great to use with watercolor or gouache. Also ideal for outside sketching. Give it a try!

Pin It