Mireille's Sketchbook

En ce moment, je suis dans une période « Helen Dardik ». Si vous ne connaissez pas cette artiste, visitez son site ici. Je suis attirée en ce moment par ses compositions, son style de dessin très particulier. Elle m’influence beaucoup en ce moment. J’aime la façon dont elle compose ses pages, l’équilibre, les pleins et les vides, son style de dessin très décoratif et créatif. J’aime son univers et son imagination.

Helen Dardik

Illustration et pages de sketchbook d’Helen Dardik

Durant les vacances de fin d’année, je me suis concentrée sur le dessin dans mon sketchbook et mes pages ont été largement inspirée par son travail. Même si elles sont complètement les miennes, je ne peux (ni ne veux) nier cette influence. Je sais que cela n’est pas toujours bien compris, mais ce n’est pas une mauvaise chose que d’être inspirée. C’est même un mythe que de penser que la création vient de nulle part. Nous apprenons des uns des autres, nous nous inspirons, nous copions pour progresser. C’est vrai pour tous les apprentissages, il n’y a pas de raison que cela soit différent dans la pratique de l’art. Picasso, lui-même, a dit : « Les bons artistes copient, les grands artistes volent! ». J’ai un peu de difficulté avec l’idée de vol, mais pas avec l’idée de copie. Je pense que copier est un bon endroit pour commencer. (lien article + widget en bas). A force de copier, on apprend comment l’artiste pense son oeuvre, comment il la compose, comment il résout les difficultés, quels thèmes sont abordés. Et ces enseignements sont infiniment précieux. On ne les apprend qu’ainsi. Bien sûr, la copie « copie parfaite » doit rester un exercice privé et ne doit en aucun cas être déclaré comme oeuvre personnelle, mais ça en reste un exercice très valable, peut-être même indispensable. Ensuite, la copie devient influence.

Mireille's sketchbook

Ainsi, je suis influencée par les oeuvres d’Helen Dardik. Cela m’a aidé à mettre des contours sur ce que je veux, ce que je cherche, ce que j’aime. Ca m’a donné un point de départ. Principalement en fait pour ce qui est de la liberté de composition. Parce que dessiner une chose, composer en est une autre. Comment faire tenir tout cela ensemble. Dardik m’a beaucoup appris, libérée d’une certaine façon. J’aime sa façon de convoquer son univers sur la page, sans soucis des proportions, en totale liberté. J’aime aussi l’équilibre de ses formes et de ses lignes, la balance entre les couleurs, le noir des traits et le blanc de la page. Alors, je l’ai copiée, puis l’ai laissée m’influencer. Elle n’est pas ma seule source d’inspiration, plusieurs autres artistes m’ont déjà accompagné et d’autres m’accompagneront encore. De chacun, j’apprends quelque chose qui me permet d’aller un peu plus loin et, doucement, mon propre style émerge, prend forme.

Mireille's sketchbook

A ce stade, j’arrive à dire que j’aime :

  • les formes solides – taches de couleurs
  • les lignes précises (même si j’aime aussi beaucoup les lignes hésitantes et tremblantes… ça n’est pas encore si clair pour moi)
  • le dessin très stylisé, presque graphique,
  • le dessin très simplifié, presque enfantin
  • le dessin de type doodling ou éléments de zentangle que j’aime amener en texture
  • dessiner aux feutres (Tombow brush-pen) et aux feutres noirs
  • les couleurs primaires, le noir et le blanc
  • quand je passe au dessin digital, mon outil de prédilection est la plume

Voilà. Tout cela ne fait pas un style, mais c’est un début qui signifie quelque chose pour moi. C’est rassurant et encourageant pour moi de prendre conscience de ma direction et de ce que j’aime. Tout cela prend du temps, demande beaucoup de travail, de discipline et de persévérance, mais cela vaut la peine et j’aime ça… travailler!

J’aimerais d’ailleurs vous parlez ici davantage de ce travail, de mon processus créatif et de mes inspirations… vous partager un peu de mon cheminement. Ca n’est pas si facile pour moi, dans le sens où c’est nouveau et inhabituel, mais je me réjouis de le faire et je vais apprendre à le faire. Ce que j’aimerais quelque part, c’est laissé ce blog évoluer vers un journal d’atelier, ou quelque chose comme ça. Merci d’être là et de me lire…

Belle semaine, Mireille

Pour aller plus loin : Austin Kleon, Voler comme un artiste

 

 

Related Post

Author

Pin It